Puy de Dôme

Aujourd’hui, c’était vol de navigation avec d’autres membres du club de Montargis !
Partis à 4 sur 2 avions, le but aura été de faire le Puy de Dôme, en faisant un stop restaurant à Brioude, puis Montluçon avec une verticale au dessus d’Aurillac.

Quelle aventure météorologique ! Je vous expliquerai après !

Donc, retrouvaille à 9h au club, pour un départ à 10h30 depuis Montargis

Décollage depuis Montargis, avec intercom

La route prévue pour Brioude : Directe pour Vichy, puis sur Brioude, avec un survol de la Loire en grande partie,

Route vers Brioude (LFHR)

L’arrivé sur Brioude se fit presque en formation, avec l’autre avion du club juste à coté de nous :

le F-GAHR à droite et en descente
Finale sur Brioude

Malgré un très bon restaurant, avec une terrasse sympathique, c’est à partir de ce moment que notre nav’ club commença à se transformer en une aventure météorologique. Prévu pourtant à 15h, les orages, et les fortes pluies arrivèrent 3h plus tôt… Ainsi, même finir l’entrée du repas fut compliqué, et le restaurant a du refaire 3 fois la table après de multiples passages d’averses !

La dreamteam lors du premier dressage de table

Je maintiendrais néanmoins : ce restaurant, voisin des hangars de l’aéroport, vaut le détour !

La météo au sud de Brioude qui nous arrivait dessus

Les cumulonimbus étaient néanmoins surtout situé au sud ouest, et se dirigeaient vers le nord ouest. Nous avons donc pu nous engouffrer dans les troués en partant vers l’est, ce qui correspondait à peu près à ce que nous avions prévu ! 😁

Ainsi, c’est un survol du viaduc de Garabit, puis du barrage de Sarrans que nous avons fait, pour enfin se diriger sur Aurillac, puis remonter vers Montluçon en passant par Ussel tout en ayant survolé l’ouest de la chaîne des Puys.

Arrivés sur Montluçon pour un ravitaillement et un changement de pilotes, le départ prit plus de temps que prévu. Il a fallut crosschecker la météo pour rentrer. Vous vous rappeler de ce que je disais ? Aventure ? Et bien c’est à partir de maintenant que ça commence.

Ravitaillement à Montluçon

Il était initialement prévu de faire une directe pour Montargis. Mais l’orage s’étendait sur tout le trajet. Il fut donc décidé après une longue analyse, de passer par Châteauroux, puis Orléans, pour contourner l’orage par l’ouest, puis par le nord.

La route retour
décollage de Montluçon, avec intercom

Manque de chance, les orages, qui sont habituellement plus mobiles et temporaires, sont resté toute la soirée puis nuit au dessus de Montargis, pile entre Orléans et Montargis ! Une petite tentative en passant encore plus au nord en passant par Pithiviers n’a pas marché non plus. Il a donc fallut dérouter

Montargis est à droite, tout comme le mur qui nous empêche d’y aller…

Et ce déroutement, ce fut simplement Pithiviers ! Ce terrain est situé à 10min de vol de Montargis, ce qui a permis à d’autres membres du club de venir nous chercher. Les avions seront ensuite récupérés demain ! 👌

Atterrissage du deuxième avion, avec quelques cisaillements de vent en finale…

L’arrivé à Montargis fut à 22h30… Et oui, c’est 10min de vol depuis Pithiviers, mais 40min en voiture. Nous avons donc du attendre presque 2h pour arriver à bon port !

Cette journée restera une expérience ! Peu habitué au vol en conditions orageuses, avec besoin de revoir les projets en cours de route, suivi malgré tout d’un déroutement… Elle restera dans mes souvenirs pour ces fois ou un vol ne se déroule pas comme esperé, et qu’il faut parfois s’adapter, voire renoncer a certaines options.

La petite vidéo résumée